Fooding

Nouvelles habitudes alimentaires : mon corps me remercie!

Publié le 4 novembre 2017 par Sylviane Bauer-Motti.
Boissons végétales, changer ses habitudes alimentaires, cuisine, diététique, veggie, vegan, végétarienne, végétalienne, bien-être, développement personnel, bcreative, be creative, créativité
Boissons végétales : amande, noisette, soja...

Depuis plusieurs années, j'ai adopté une nouvelle hygiène de vie "alimentaire", basée sur les différents signaux que m'envoyait désespérément mon corps concernant certaines habitudes à changer. Ceci n'est en aucun cas un régime! Il s'agit vraiment de nouvelles habitudes alimentaires visant un meilleur confort physique et organique.

Tout d'abord, voici les signaux que m'a renvoyés inlassablement mon organisme (la ténacité finit par payer!) pendant au moins une bonne dizaine d'années :
- irritations cutanées : rougeurs sur le visage, imperfections et acné, desquamations, tiraillements, sécheresse, démangeaisons et plaques rouges sur le cuir chevelu, peau terne et grasse
- problèmes digestifs
- irritation des muqueuses : envie de se "racler" la gorge très souvent (et surtout après avoir mangé certains aliments), rhinite chronique
- cheveux secs et ternes, petites chutes en changements de saison
- fatigue

Soucieuse de sortir impeccable de chez moi, je camouflais les ennuis de ma peau au prix de nombreuses crèmes, fond de teint, shampoing tous les deux jours, masques etc. Ca me coûtait du temps et de l'argent, avec la frustration écrasante de ne pas pouvoir me montrer ni me sentir complètement "au naturel", ce naturel étant souffrant. De plus, je vivais l'inconfort au niveau de mon corps comme un véritable handicap.

J'ai donc passé de nombreuses années à chercher, en vain, des solutions :
- dermatologue : Roaccutane, Diane 35, Androcur, crèmes abrasives en tout genre, qui n'ont fait que sensibiliser et assécher ma peau et mes muqueuses encore d'avantage. Ayant une peau "grasse" à la base (merci l'ADN car le sébum est un excellent anti-rides naturel), celle-ci est devenue "atopique" (ne supportant plus rien). Le seul produit que je recommande est la lotion de zinc pour calmer le cuir chevelu.
- huiles végétales : noisette, amande, macadamia, jojoba... n'ont fait que finir de bousiller le travail! En effet, ma peau ne supportant plus rien, même les huiles étaient bien trop "chargées" pour ma barrière cutanée fragilisée, et qui s'est retrouvée plus proche de la friture que de la peau de pêche ou de lait.
- consultations de gastro-entérologue et ORL, prise de médicaments qui n'ont eu aucun effet (les médecins m'avaient d'ailleurs prévenue qu'il n'y avait aucun traitement pour les problèmes d'ORL et de cardia et qu'il fallait "vivre avec"...)

Puis j'ai ENFIN compris plusieurs choses, de façon intuitive et les bons articles venant comme par hasard à moi au bon moment, qui ont COMPLETEMENT changé ma vie : ces désagréments venaient à 80% de l'alimentation. La cause principale : le lait de vache! (Pour les 20% restants, on en parle dans la liste qui suit!) 😉

Supprimer ou non le lait de vache est encore un sujet controversé, mais je peux vous assurer selon ma propre expérience personnelle que ce lait est un "poison" pour mon corps, moi qui étais une plus ou moins grande consommatrice de lait dans les céréales, yaourts et fromages. Lorsque j'ai arrêté, les effets "physiques" se sont fait ressentir au bout de quelques jours à peine, 1-2 semaines pour que la peau commence vraiment à se régénérer. Et quand j'y retourne avec quelques "écarts" chez des invités, ma peau me le rappelle illico (dès le soir ou le lendemain).

Voici ce que j'ai changé dans mon hygiène de vie, et qui a transformé mon corps de l'intérieur comme de l'extérieur :
- bannissement du lait et de ses dérivés : le lait animal est remplacé par du lait végétal (j'en prends avec du calcium ajouté). J'ai une prédilection pour les lait de noisette (miam! dans le café), d'amande et d'avoine (le lait de riz je trouve manque un peu de goût, et je ne bois pas beaucoup de lait de soja à cause de ses effets sur les hormones). Les crèmes végétales sont excellentes dans la cuisson des plats ou des desserts et remplacent sans aucun problème les crèmes à base de lait de vache. Pensez également aux smoothies en mixant fruits et lait végétal, à vos gâteaux et pâtisseries et même à vos crèmes glacées faites maison! Surtout que les fruits oléagineux contiennent de nombreux nutriments bons pour l'organisme, et puis c'est si gourmand, alors pourquoi s'en priver!
- les fromages à base de lait de vache sont remplacés par du fromage à base de lait de chèvre ou de brebis : beaucoup mieux tolérés et digérés par l'organisme humain, les protéines des laits de chèvre ou de brebis étant bien plus proches de celles du lait maternel.
- le beurre est remplacé par de la margarine (toujours pour les mêmes raisons)
- les protéines animales sont remplacées par les protéines végétales ou légumineuses : par signal de mon corps qui s'est mis à les rejeter, puis par évidence en ce qui concerne la cause animale que je défends. Les protéines sont indispensable à notre santé, dans le tonus et la synthétisation de nos muscles. On en trouve en forte quantité dans les pois chiches, lentilles noires/vertes/corail, protéines de blés (j'évite les protéines de soja pour la même raison que citée plus haut). On trouve maintenant dans le commerce, outre sous la forme de légumineuses à cuire en sachets, de nombreux dérivés et substituts de "viande" : nuggets de blés, steack hâchés végétaux, charcuterie végétale (saucisses, jambon, chorizo), Seitan. Y compris sous forme de pâtes : aux pois chiches, aux lentilles corail. Certes elles sont un peu moins "goûtues" que les pâtes fraîches, aux oeufs ou même les pâtes toutes simples, donc quand j'en cuisine je rajoute un peu de sauce tomate et un bouillon-cube de légumes. Les protéines végétales sont mieux digérées par notre organisme, et avec les insectes elles sont d'ors et déjà nos "viandes" du futur! A condition de retrouver certains nutriments contenus par exemple dans la viande rouge dans d'autres aliments, tel que le fer : adoptez la Popeye Attitude en redécouvrant les épinards, frais et servis avec de la crème végétale et un bouillon-cube aux légumes, c'est purement excellent!!
- le sel est remplacé par du chlorure de potassium : qui contient 3 fois moins de sel (on en trouve dans les grandes surfaces).
- suppression du sucre dans mes boissons : en-dehors des calories et de la prise de poids, le sucre est irritant pour la peau et les muqueuses, mieux vaut donc si vous y tenez utiliser du miel (nombreuses propriétés bienfaitrices pour l'organisme), du fructose (sucre de fruit, bien mieux assimilé et 3 fois plus dosé en goût, c'est-à-dire qu'il en faut 3 fois moins pour obtenir le goût désiré), voire en dernier lieu du sucre roux (non raffiné et donc gardant ses nutriments).
- privilégier les fruits et légumes frais ou congelés : qui gardent leurs vitamines contrairement à tout ce qui est en boîte et sans conservateurs, au moins une à deux fois par jour dans vos repas.
- utiliser de l'eau filtrée : pour mon café, mon thé, ma tisane, l'eau que je fais chauffer dans ma casserole, celle que je mets dans la gamelle de mes chats. ET eau filtrée dans ma douche : pour mon corps, mon visage, mes cheveux. Merci à Brita et Hydropure (qui ne me payent pas pour écrire cet article)!! Le filtre à carafe est à changer environ une fois par mois, et le filtre à douche tous les 1 mois et demi à 3 mois selon la dureté de votre eau. Idem : les effets se font sentir immédiatement sur ma peau après la douche selon que l'eau est filtrée (souplesse, douceur) ou non filtrée (tiraillements, desquamation, rougeurs, peau terne, imperfections d'irritation).
- enfin essayer de manger bio ou local le plus souvent possible! 😉
(- mes soins beauté feront l'objet d'un autre article!)
N.B. Je n'ai pas remplacé le pain à farine blanche par du pain complet, celui-ci étant un peu trop riche en fibres pour moi. Et j'ai gardé les oeufs de temps en temps, élevés en plein air : source d'oméga 3 et de 5-HTP (hormone de la sérotonine, régultrice de l'humeur).

Je ne regrette pas d'avoir adopté cette hygiène de vie depuis plusieurs années car j'en constate les bienfaits :
- peau lumineuse, moins réactive, beaucoup moins d'imperfections (j'attribue celles qui restent à la pollutions de la capitale, puisqu'elles disparaissent quand je pars en vacances), souple sans tiraillement
- cuir chevelu sain, sans démangeaisons, les plaques rouges ont définitivement disparu
- cheveux forts, brillants, sans plus aucune chute marquée
- digestion normale, muqueuses en bonne santé, rhinite atténuée (pour le reste c'est l'ADN) et toute la zone ORL plus du tout inflammée
- meilleur tonus et récupération (si on ne compte pas la fatigue normale de me coucher à pas d'heure!)
- en bref mon organisme va beaucoup mieux, il n'est plus en souffrance, et je ne me sens plus avaler du "poison", même si j'ai encore des progrès à faire pour diversifier ce que je mange afin de profiter de tous les soins que nous offre la nature. De plus, je ne pense pas encore vraiment à "remercier" les fruits et légumes dont j'absorbe les bienfaits, alors que l'on sait aujourd'hui que les plantes sont dotées de sensibilité et d'empathie, et que la gratitude permet une paix, un respect, une transmission et du sens, et donc aussi une meilleure qualité nutritive. Nous avons encore beaucoup apprendre sur la vie qui nous entoure!

Et puisque corps et mental se rejoignent, ce qui soigne le corps soigne l'esprit!
Je vous invite donc à faire vos propres "recherches", mais n'oubliez pas d'être à l'écoute de votre corps, votre ventre, votre peau : eux "savent" ce qui est bon pour eux et donc pour vous, et vous le communiquent assez clairement.
Ressentez l'appel de vos cellules, et soignez-vous de l'intérieur!

Car les maux... sont les mots d'une autre forme de parole, souvent remplie de sagesse! 😉

Je commande généralement la plupart de mes produits sur internet, voici donc ma petite sélection : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *