La Question du Jour

Gagner en Confiance en Soi (+ 2 vidéos)

Publié le 20 octobre 2017 par Sylviane Bauer-Motti. Vidéos de Fanny Bauer-Motti.

Confiance en soi, vidéo, psychologie, coaching, psycoaching, psychothérapie, psychanalyse, Fanny Bauer-Motti, vidéo, bien-être, développement personnel, bcreative, be creative, créativité

Innée ou acquise, la confiance, en soi, en l'autre, en une situation, en la vie, est quelque chose qui se travaille. Tout comme une oeuvre d'art, on se façonne sa perception de soi et du monde. Quelques pistes pour se "muscler" une confiance en soi dynamisante.

A chaque rentrée, j'ai systématiquement l'occasion de rencontrer dans mes cours de danse des enfants et adolescents "qui n'ont pas confiance en eux" : attitude de retrait, timidité, peur du jugement des autres, jugement de soi. Mon rôle est de les inviter à sortir de leur coquille, en les stimulant et en les (r)éveillant. Mes cours sont donc organisés de façon à ce que, au-delà de la danse, je puisse leur transmettre des "valeur fondamentales" : confiance en soi, acceptation de soi et des autres, sérénité, valorisation des atouts, critique constructive, regard bienveillant, esprit d'équipe, travail personnel. Je vois alors nombre d'enfants se "déplier", se placer devant, prendre la parole plus facilement, gagner en assurance. Leurs parents me font le retour suivant : "Mon enfant a changé, dans sa vie en général et y compris à l'école, il est devenu plus confiant, plus sûr de lui et mieux dans sa peau". En miroir de mes propres perceptions sur moi-même, dans mon "laboratoire de danse" avec les enfants, j'applique désormais bien mieux sur ma personne, et dans ma vie de tous les jours, certaines techniques que je leur transmets.

1.Je ne me compare pas aux autres, je ne me compare qu'à moi-même

Dans la vie de tous les jours, y compris ses projets ou son chemin personnel ou professionnel, pourquoi se comparer à quelqu'un qui a un parcours de vie radicalement différent du vôtre? Comment comparer un poisson à un arbre? Ceci n'a de sens que du point de vue sociétal qui pousse à la norme et à suivre la masse. Mais si l'on s'écoute bien, nos aspirations profondes, véritables et authentiques sont peut-être à contre-courant de ce qui est véhiculé autour de nous, notre chemin empruntant des routes différentes, mais non moins passionnantes et dans tous les cas nous correspondant à nous. Il est donc important, dans une optique d'évolution personnelle, de ne se comparer qu'avec soi-même. "On se compare soi-même entre le début et la fin du cours, et d'un cours à l'autre" dis-je aux enfants. On essaye donc de "faire mieux", faire au mieux, selon sa propre boussole, et on se valorise d'y arriver petit à petit. Et lorsque l'on n'y arrive pas tout de suite, on s'encourage et on s'auto-coache avec bienveillance.

2.Je porte sur moi un regard boostant et bienveillant

Celui que j'aurais sur un ami, mon élève, mon enfant (celui que je reste intérieurement). Je me valorise, me félicite quand j'avance, me pardonne lorsque je chute : première étape avant de ne plus avoir besoin de me pardonner, la seconde étant que j'arrête de me juger. Je sais que chaque "faux-pas" est un pas (il n'y a donc ni faux ni vrai, ce ne sont que des pas), et que chacun me permet d'avancer. Je sais que "qui ne tente rien n'a rien", que les chutes sont des défis, des opportunités d'apprendre quelque chose de moi ou de la situation dans laquelle je me trouve, et que je suis dans l'action, et donc en chemin. Je prends conscience que chaque personne a ses lacunes, ses failles et ses doutes, mais aussi ses qualités propres et ses atouts. J'observe ce qui m'"inspire" chez les autres, et ce qui ne m'inspire pas, en miroir de mes propres aspérités que je souhaite travailler. Je prends conscience de mes qualités et mes atouts à moi, et de ce que je veux voir changer. Dans cet état de valorisation et de sécurité intérieure, je sais que je vais arriver au but que je me suis fixé, car je travaille dans cette optique.

3.Le secret : le travail personnel!

Rien n'est totalement "inné", tout se travaille, comme on sculpte un diamant brut. Même les "talents" ou les "dons" (art, écriture, prouesses sportives...) restent à l'abandon ou dans la stagnation si on ne les fait pas évoluer, et le succès comporte certainement 90% de motivation, persévérance et travail personnel. Quelle chance! Quel serait l'intérêt de la facilité : aucun défi, aucun challenge, aucun dépassement de soi. La difficulté est donc le terreau propice au développement de soi, et le dépassement de soi joue un rôle certain dans la confiance en soi. Le fait de pouvoir résoudre un problème ou contourner une difficulté paraissant insurmontable offre un miroir valorisant sur nos capacités, nos resources insoupçonnées. Il faut donc pour cela se mettre à l'épreuve, et oeuvrer tranquillement à la réalisation de soi, dans la satisfaction du résultat obtenu, et du chemin parcouru. 

4.Je mets en place des stratégies

En me regardant avec bienveillance, j'ai le recul suffisant pour pouvoir "observer" mes atouts et les points que je souhaite faire évoluer, parce qu'ils ne me satisfont pas ou qu'ils me posent des difficultés. En faisant mon "auto-critique" de façon constructive, dans un état intérieur accueillant et serein, je gagne en créativité et en temps car je peux percevoir les "raccourcis" que je peux emprunter pour évoluer. J'adopte un style de vie en "accord avec moi-même". Je reste à l'écoute de mon rythme, le voyage étant aussi enrichissant que la destination est stimulante. Je me fixe des objectifs à court et moyen terme : faire du sport pour me sentir bien dans mon corps, réussir un tiramisu, pratiquer des activités qui amélioreront mon aisance relationnelle, prendre des cours de piano parce que j'en rêve depuis toujours. Le sport et la pratique d'une activité artistique en groupe sont effectivement des boosteurs de confiance en soi : le dépassement ou l'expression de soi, sans aucun autre enjeu que le cadre d'une séance ou d'un atelier par exemple, au milieu des autres, est un facteur important même s'il ne semble pas avoir de rapport direct avec les buts visés. Et puisque nous sommes "corps-et-âme", se sentir connecté à son corps et bien dans sa peau permet d'avancer d'avantage d'un bon pas, encré dans la vie et dans une estime de soi plus développée. Je ne lâche rien, et je me donne le droit à l'erreur. J'écoute ma petite voix qui continue de me booster... et je crois en moi!

5.Je me réalise

On a souvent le sentiment de manquer de confiance en soi dans des situations que l'on ne comprend pas ou que l'on ne maîtrise pas. Et lorsque nous ne nous sentons pas encore ou assez accomplis dans notre vie sur divers plans, occasionnant angoisses, insatisfactions et frustrations. En se réalisant, en étant "capables" et en faisant ce que l'on aime, on se sent pousser des ailes et souvent nos perceptions changent. On relativise certaines situations, on revoit ses priorités, on change de cap... et d'horizons. Certains obstacles perdent de leur importance. Certaines sensations dites "négatives" s'amenuisent. On prend du champ, du recul, de la hauteur, et on appréhende mieux son environnement. On comprend mieux ainsi qui l'on est, ce que l'on veut, et comment l'on est perçu par les autres. Ce que l'on renvoie, ce que l'on dégage évolue également de façon positive, développant charisme et aisance relationnelle. Dans un cercle vertueux, on prend de plus en plus d'assurance et on s'affranchit de plus en plus du regard des autres. Bien sûr, on peut s'aider d'un "tuteur" au démarrage : ouvrage de développement personnel, coach, psychologue... Tout comme moi je guide les enfants à s'"aimer" et à se développer, et tout comme on m'a aidée à me développer par le passé. En sachant qu'un jour il faut savoir lâcher la main, car il est important aussi de se prouver, de s'éprouver et de se réaliser "par soi-même".

6. Les bienfaits de la créativité

Par la pratique d'une activité artistique, l'"innovation de soi" et le fait de mettre en place de nouvelles idées, la créativité favorise la connexion à son être intérieur et permet de se "renouveler", se recréer, tel une chenille devenant papillon. Ecrivain de sa propre histoire, peintre des couleurs que l'on souhaite ajouter dans sa vie, acteur de sa propre existence : imaginez, désirez, innovez! La créativité offre pour se faire un outil puissant d'adaptabilité et de maîtrise de soi, avec à la clé la satisfaction d'un créateur. Je dis à chaque cours aux enfants : "Soyez créatifs"! Et le slogan de BCreative vient de là. Grâce à cette créativité sans cesse renouvelée, les enfants se développent de façon exponentielle et se connaissent mieux : leur personnalité, leurs capacités, leurs ressources, leur inspiration, leur imaginaire et leurs aspirations. A égalité dans une équipe, les fantasmes de supériorité ou d'infériorité laissent la place à une réalité concrète : en se donnant les moyens, chacun est au mieux de lui-même au moment M, et chacun est susceptible de s'améliorer. Tout seul on avance plus vite, ensemble on avance plus loin, y compris dans son quotidien. S'aider des autres et aider les autres, puisque donner c'est aussi recevoir : en se décentrant de soi-même, les enjeux égotiques disparaissent et ne subsistent que le plaisir de l'échange et du partage, dans une confiance mutuelle et un regard bienveillant sur l'autre et donc sur soi.

Conclusion

La confiance en soi est comme une plante qu'il faut arroser tous les jours. On peut avoir des hauts et des bas, des downs, des spleens, des découragements, l'essentiel étant de profiter de ces moments de "calme" pour se retrouver intérieurement, faire le point, afin de mieux repartir du bon pied. Soyez votre premier coach, boostant et bienveillant, croyez en vous-mêmes, et les autres croiront en vous. Ouvrez-vous aux autres, laissez-leur de la place, pour que la rencontre puisse se faire et qu'à travers l'autre vous puissiez aussi mieux vous connaître. Soyez créatifs : la confiance en soi s'acquiert aussi à travers l'oeuvre réalisée, l'oeuvre de votre vie qu'elle que soit cette oeuvre, les oeuvres au quotidien. En se fixant un ou des buts, en se donnant les moyens d'y parvenir. Ne lâchez rien, soyez battants! Votre mérite sera à la hauteur de la distance parcourue. En ayant confiance en soi, en son pas, on prend aussi confiance en l'autre, et foi en la vie. Il est donc important de garder un état d'esprit positif. Et être "confiant", c'est déjà un pas vers la confiance en soi.

Sylviane BAUER-MOTTI, auteur et danse-thérapeute.

POUR ALLER PLUS LOIN...
La Confiance en Soi : 3 Outils Essentiels. 
Deux vidéos issues de la série "Tout commence par une pensée, vie professionnelle" par le Dr Fanny Bauer-Motti.

3 outils essentiels pour construire sa confiance en soi :
1. Comprendre la source du manque de confiance
2. Travailler sur la forme pour impacter le fond
3. Ne pas être dans le besoin mais dans le désir

La confiance en soi : vidéo #1

La confiance en soi : vidéo #2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *