Cuisine Veggie

La Crème Budwig revisitée

Publié le 30 novembre 2017 par Serena Delmenico.

Aujourd'hui je vous propose ma recette revisitée de la Crème Budwig pour un équilibre nutritif dès le début de la journée!

Quand on parle de régime alimentaire, aujourd'hui les thérapeutes nous adressent quasi systématiquement vers des régimes excluant une entière catégorie d'aliments (comme les fameux régimes "sans sucres", "sans glucides", "sans produits laitiers" ou "sans gluten") ou vers des régimes stricts où l'on doit manger moins en quantité, éviter le grignotage, supprimer les desserts et les plats en sauces, etc. Je suis diététicienne et, comme vous, j'ai suivi plusieurs pistes de régimes alimentaires afin d'en étudier les effets sur mon propre organisme. Mon parcours professionnel m'a apporté la connaissance des aliments et du fonctionnement du système digestif, mais, malgré ça, je pense qu'on est tous d'accord pour dire que la recherche de sa propre hygiène de vie n'est pas évidente. Je vous invite à lire à ce sujet l'article de Sylviane sur ses nouvelles habitudes alimentaires à base de protéines végétales et boissons végétales.

Après avoir étudié différents points de vue et avoir pu m’améliorer au travers de mes consultations, j'ai développé mon propre avis et ma propre philosophie. Aujourd'hui, je peux affirmer ne pas être en accord avec les régimes "à la mode" évoqués plus tôt ; ces derniers provoquent souvent une frustration due aux changements des habitudes et du comportement alimentaires de la personne. Ce stress psychologique mais aussi physiologique mène à des effets secondaires : variations de poids importantes, dégoût, malaise, souvent suivi par l'abandon du régime. Le régime alimentaire doit devenir une hygiène de vie et ne doit pas être perçu comme un châtiment.

Nous sommes des individus uniques, de par l'endroit où nous vivons, notre passé, nos goûts et nos vécus. Entre outre, nombreuses sont les études qui montrent que nous sommes tous différents par la structure et le fonctionnement de notre corps ; que ce soit la composition de notre flore intestinale, notre système immunitaire ou notre prédisposition aux maladies. Lorsque nous sommes à la recherche du régime alimentaire idéal, nous devons tenir compte de ces différences. Rappelez-vous que vous vous connaissez mieux que quiconque et vous devez trouver votre propre état d'équilibre. Ne vous laissez pas dicter ce que vous devez manger par les autres. Le rôle de la diététicienne devrait être de vous aider à choisir les pièces pour construire votre propre régime. Elle doit en vérifier l'équilibre et la cohérence et non pas vous donner son propre modèle à suivre sous prétexte qu'elle est en bonne santé.

Le petit-déjeuner

Le petit-déjeuner a toujours été pour moi un repas sacré. Je suis convaincue que ce n'est pas seulement "faire le plein d'énergie pour affronter la journée" mais c'est aussi un moment réconfortant où l'on éveille nos sens et l'on se charge de positivité afin de sortir de chez soi le sourire aux lèvres. C'est pourquoi le petit-déjeuner doit être adapté à nos goûts et à nos envies, tout en restant équilibré et sain. Je vous propose donc de choisir ce repas, d’en définir une structure de base présentant un bon équilibre alimentaire et ensuite de vous aider à créer des variantes afin de le rendre intéressant et d’animer ainsi notre "routine matinale".

Pour le faire varier, nous pouvons jouer avec les couleurs et les parfums, la saisonnalité des aliments (et respecter la terre par la même occasion), les fêtes ou encore nous inspirer des cuisines du monde ("à l'Indienne", "à la Grecque", etc). De même, c'est à vous de choisir quand changer : tous les jours, en rotation sur 7 jours, toutes les semaines, tous les mois ou d’une manière complètement aléatoire et improvisée. Tester, c'est la meilleure chose à faire pour trouver le régime qui nous fait du bien, aussi bien pour l’esprit que pour le corps.

Il ne reste plus qu'à choisir notre structure de base. Que pensez-vous de la "crème Budwig" ? La crème Budwig est un petit déjeuner intemporel, sain et équilibré. Je trouve que c'est une bonne base à adopter à tout moment et, par la suite, à personnaliser.

Un peu d'histoire

Catherine Kousmine (1904-1992) était un médecin suisse qui a principalement travaillé sur l'alimentation et son impact sur la santé. Elle s'est particulièrement intéressée aux huiles alimentaires et à leur production. En effet, aujourd'hui, on privilégie les huiles pressées à froid et consommées crues grâce à ses observations des pertes nutritionnelles du pressage à chaud. La doctoresse Kousmine a aussi conçu une alternative saine et complète pour le petit-déjeuner. Certains d'entre vous en auront peut-être déjà entendu parler : c'est la fameuse "crème Budwig", son nom lui a été attribué par Kousmine en honneur à Johanna Budwig, pharmacienne qui a travaillé également sur les huiles et les margarines.

La crème Budwig

La crème Budwig est une émulsion crue composée de fromage blanc, d'huile végétale (de première pression à froid et biologique, de préférence), de farines de céréales fraîchement moulues, agrémentée de graines et d'un fruit bien mûr (généralement la banane avec quelque goutte de jus de citron). Les variantes de la doctoresse Kousmine contiennent : du miel en remplaçant de la banane (élément sucrant), d'autres fruit (mais pas d'agrumes, car jugés trop acides pour le matin), tout type de céréales et de graines (préférablement sans gluten afin de faciliter la digestion matinale).

Les bienfaits de la crème Budwig

On dit souvent, pour qu’un repas soit équilibré, qu’il lui faut une composante crue ; on pense systématiquement à un fruit ou à un légume, et si on prenait une céréale ? Lorsque les céréales sont complètes (non raffinées), elles sont riches en vitamines B, Fer, Zinc, Magnésium, Sélénium, Manganèse, etc. L’enveloppe et le germe de la graine sont supprimés lors du raffinage afin de réduire le temps de cuisson, mais aussi d’obtenir des farines plus blanches et plus facilement panifiables ou de permettre une plus longue conservation (le germe étant riche en acides gras qui s'oxydent au contact de l’air et rancissent). Malheureusement, ce traitement élimine aussi de bons nutriments. Ces nutriments veillent :
- au bien-être de notre peau, de nos cheveux et nos ongles,
- l'équilibre de notre flore intestinale et au bon fonctionnement du transit intestinal,
- la réduction du taux de cholestérol,
- avoir une énergie constante en d’éviter les pics glycémiques.

Les produits laitiers nous offrent du calcium, des protéines comportant tous les acides aminés essentiels. Notons aussi que les produits laitiers fermentés, comme les yaourts ou le kéfir, contiennent des probiotiques qui équilibrent la flore intestinale, barrière de défense contre les micro-organismes pathogènes.

Les huiles pressées à froid et consommées crues ainsi que les graines sont source d'acides gras essentiels (oméga 3, 6 et 9 protecteurs des vaisseaux sanguins et anti-vieillissement), ainsi que des vitamines liposolubles (A, D, E, K), qui sont de puissants anti-oxydants. Les graines apportent aussi des fibres, ce qui en fait des régulateurs du transit intestinal, anti-cancer et hypocholestérolémiants.

Enfin, le fruit apporte d'autres vitamines, comme la vitamine C, qui renforce le système immunitaire, joue un rôle dans la formation du collagène, favorise l'assimilation du Fer et est un puissant anti-oxydant. Le fruit est aussi source d'autres minéraux, comme le potassium dans le cas de la banane, du kiwi ou du pamplemousse ou le chrome dans le kaki ou du raisin.

Mes exemples de variantes de la crème Budwig

La petite touche gourmande : 1 c.à.c de miel et une pincée de cannelle en poudre.

J’ai choisi de vous présenter une version alcaline s’adressant principalement aux sportifs et aux personnes consommant régulièrement des protéines animales. Parmi toutes les catégories d’aliments que nous ingérons, les seuls aliments alcalinisants sont les fruits, les légumes, les herbes et les épices. Cela explique le fait que nous avons tendance à avoir un pH plutôt acide, vu la quantité faible de fruits et légumes que nous consommons par rapport aux autres catégories d’aliments. De plus, l’activité physique intense augmenterait l’acidité de l’organisme à cause de l’acide lactique produit lors de l’effort. Dans la version alcaline, j’ai choisi le millet comme base céréalière, car le millet cru est la seule céréale au pouvoir alcalinisant. De même, les abricots séchés sont plus alcalinisants que la banane. J’ai choisi de l’huile de tournesol en remplacement de l’huile de lin, non pas pour une question de pouvoir alcalinisant (toutes les huiles ont un pouvoir neutre) mais plutôt pour une question de goût. Le millet cru est assez amer en bouche, de même que l’huile de lin, alors que l’huile de tournesol est plus douce. Dans la touche personnelle, j’ajouterais du miel (riche en fructose, anti-bactérien, anti-oxydant et anti-inflammatoire), afin de rendre ma crème plus sucrée, et de la cannelle, car très alcalinisante, elle donne aussi une petite touche hivernale (aux parfums rappelant l’atmosphère de Noël).

Nous avons la tendance à ne pas considérer l'acidité de notre organisme comme possible cause de troubles ou de pathologies divers. Au contraire, l'hyperacidité de l'organisme est l'une des cause principale de la plupart des maladies métaboliques. Voici quelque effets de l'excès d'acidité de l'organisme :– crises de gouttes, rhumatismes, arthrite, polyarthrite, arthrose, ostéoporose, etc.
– reflux acides (régurgitations), brûlures d'estomac, ulcères,
– calculs rénaux et vésicaux,– rhumes, sinusites, otites, bronchites chroniques,
– maux de tête et migraines,
– crampes musculaires,
– fatigue, un manque constant d'énergie
– frilosité, dépression, nervosité, irritabilité, etc.

Comme tout organisme sur terre, notre corps est constamment à la recherche de l'équilibre (donc à un état "neutre"). Un organisme trop basique n'est pas un organisme en bonne santé non plus, mais cela est très rare. Pour connaître son acidité, il existe en pharmacie des bandelettes réactives pour vérifier le pH urinaire. Vous pourrez suivre votre charge acide le long de votre régime alcalinisant afin d'observer l’étroite connexion entre notre alimentation et ses effets sur notre corps.

Vous trouvez une liste exhaustive d'aliments selon leur "indice PRAL" (cet indice vous donne son pouvoir alcalin ou acide) sur ce site : http://lavienaturelle.net/resources/Aliments+alcalinisants+ou+acidifiants.pdf.

Dans la version végétale, vous pouvez recourir aux alternatives présentes aujourd’hui dans le commerce : les laits végétaux et leurs produits dérivés (préparations types yaourts ou crèmes, tofu soyeux, etc.). Étant donné que la préparation végétale au lait de chanvre est plus grasse que le fromage blanc maigre de la crème Budwig originelle, je recommande de limiter la quantité d’huile végétale à 1 c.à.c.

Pour finir, n'oubliez pas d'écouter votre corps, il vous parle. Respectez la terre également : suivez la saisonnalité des fruits et vérifiez la provenance des aliments que vous choisissez, car notre santé et celle de nos enfants en dépendent.

Faites vous plaisir avec vos crèmes personnalisées. Bon appétit! 😉

Envie d'en savoir plus sur l'équilibre alimentaire? Lisez ici les Clés de bonne santé de Mariana Dea Burgada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *